Accueil MagiX

MagiX-edu :
Du côté du Passeport pour l'Informatique (PPI)

Ne laissons pas brader l'informatique scolaire à Paris.
Et ailleurs : en France, en Europe ; comment ça se passe ?

Sommaire

Apprentissages

Artistes

Coups de coeur

Loisirs

Voyages

iconmx

A propos

Partenaires

Référer
Statistiques
Statistiques

CourrierContact

PPI"Le passeport pour l'informatique" avait été confié à Paris pour les Jeunes par la Direction Jeunesse et Sports (DJS) de la Mairie de Paris en 1979. L'expérience menée dans 20 ateliers se déclinait aussi sur le Web en trois sites. Celui de l'Association menant aux pages consacrées au Passeport (pages non mise à jour, actualisées depuis septembre 04), le site "Reticae" qui se présentait ainsi dans le moteur Google : "Reticae met à la disposition des enseignants et des animateurs TIC, une documentation pédagogique et technique pour l'animation des ateliers informatiques..." Vous pouviez certes trouver dans ce site une grande quantité de ressources basées sur une longue expérience parisienne ; en particulier, celle des animateurs du PPI. L'annuaire de Reticae, lui, semblait à l'abandon. Reticae est lors fermé.


Forum jeunesNous avions plus un faible pour le site W3junior mettant à disposition des fiches d'activités, fruits du travail des animateurs avec les enfants et offrant un forum interne. Au regard des changements notés ci-dessous, W3jr doit s'arrêter ; certains membres, se sentant abandonnés, tentèrent de le remplacer provisoirement par un forum pour les jeunes (chez un 'hébergeur' hélas friand de publicités). Une autre tentative voit le jour : Notsitanous.
Nous vous renvoyons à ces pages personnelles d'un des signataires pour trouver les liens idoines.

Début juillet 2004, alors que les vacances scolaires commençaient, la DJS choisissait un autre organisme pour gérer le PPI avec un cahier des charges revoyant à la baisse (50%) l'informatique destinée aux scolaires (classes maternelles, classes primaires).

Le PPI devient AIM (Ateliers Informatique Multimédia ; dénomination du cahier des charges).
C'est la Ligue de l'Enseignement de Paris qui prend le relais début septembre 2004.

Le point après les seulement 8 mois suivant la reprise annoncée ci-dessus ; la fin de l'aventure, la fin de l'informatique scolaire à Paris, la fermeture des 21 ateliers informatique.

intersyndicaleL'intersyndicale des animateurs du PPI/\AIM (ATSMI) comprend des parties du site comme du forum ouvertes au public, particulièrement aux salariés appartenant au secteur de l'Animation qui y trouveront de précieuses informations (code du travail, conventions, avenants) : le site ; le forum. Il est à remarquer que ce site et ce forum sont tout à fait indépendants et hébergés chez un tout autre FAI.

Informatique scolaire


Gilliath Laforge - Gérald des Brecht - Olivier Schmidt-Chevalier